Pathologies

Lorsque son intensité est élevée, le traumatisme crânien peut provoquer des contusions ainsi que des saignements autour du cerveau du fait de l’arrachement de petits ou de gros vaisseaux.
Le fonctionnement du cerveau s’en trouve altéré dans toutes ses composantes, y compris dans le processus de circulation et de résorption du LCS.
Dans un délai plus ou moins long suivant le choc, il s’avère fréquemment nécessaire de poser une dérivation.